jeudi 20 mars 2014

Qui est le meilleur maire de France ? YOURRAAAA!!!

Qui est le meilleur maire de France ?

Les champions de la proximité

Quel maire a le plus travaillé à l'amélioration de la qualité de vie de ses administrés ? Quel élu a le plus développé les équipements ou encore les commerces dans sa commune ? Et surtout, quel édile y est parvenu sans grever le budget de sa municipalité ? Linternaute.com lance son observatoire des "meilleurs maires de France" pour la proximité. Découvrez le classement avant les municipales.

A l'approche de ces élections municipales, le site L'internaute a réalisé un classement des meilleurs maires de la proximité. Certes, ce n'est qu'un classement parmi d'autres et les notes sont plutôt moyennes -le meilleur maire, celui de La Ciotat, obtient seulement 11.42/20-, mais il recense 36000 communes de France!


 "Daniel est classé 1384° sur 36000 ( oui 36000 ) donc dans le top 5 % des meilleurs !"


voici le lien : http://www.linternaute.com/actualite/politique/meilleur-maire-de-france/


Rang
Maire
Commune
Note
1384
Châteaubernard (16100)
10,39
5532
Boutiers-Saint-Trojan (16100)
10,22
8522
Merpins (16100)
10,16
13229
Javrezac (16100)
10,07
19595
Saint-Laurent-de-Cognac (16100)
9,96
24797
Louzac-Saint-André (16100)
9,84
25731
Cognac (16100)
9,82

31912
Saint-Brice (16100)
9,6

mercredi 19 mars 2014

Exclusif : Un membre de l'équipe "ALLIANCE CASTELBERNARDINE" se piège tout seul sur le blog de la Charente Libre !

En effet, le pseudo anonyme "Roton" qui sévit depuis plusieurs semaines sur le blog vient de faire une fausse manipulation sur le blog laissant apparaître............sa photo !!! 

Pris en flagrant délit de mensonge, voici ce qu'il écrivait il y a quelques jours !


roton
 09 Mars 2014, 11:10
A tous ces commentaires ,je dis comme la chanson formidable ,formidable, vivement le 23 mars,que l'on puisse retrouver de la sérénité ,et du bon sens ,au fait sur France bleu la Rochelle nous n'entendions plus Jean-Pierre Vincent est il devenu muet ,dommage j'aimais bien ses commentaires,ou bien on lui a coup la parole ??
roton
 08 Mars 2014, 18:16
Sa manque de jeunes mais la liste Briand,manque d'intelos excusez moi du peu ???


Maintenant, imaginons qu'une personne comme ce Monsieur soit demain aux responsabilités de notre commune, s'occupe de votre quotidien !
 Il trouve même dommage de ne plus s'entendre à la radio...


à vérifier sur le lien ci dessous : 



Fin du suspens : il s'agit de....................................(voir photo sur le blog)......



mardi 18 février 2014

Article Sud Ouest du 18/02/14






Pierre-Yves Briand et ses 26 colistiers
Pierre-Yves Briand a choisi de présenter sa liste en toute intimité au restaurant Délices d’Asie.
© PHOTO 
PH. S. B.

Pierre-Yves Briand, actuel premier adjoint aux bâtiments communaux et infrastructures, ne désirait ni « show à l'américaine « ni « meeting » pour dévoiler sa liste mais plutôt un lieu neutre et intime. C'est donc dans une petite salle annexe du restaurant castelbernardin Délices d'Asie qu'il a présenté ses 26 colistiers par ordre alphabétique, samedi.
Une date qui coïncidait avec le dépôt du programme et de sa liste « Bien vivre à Châteaubernard » dans les boîtes aux lettres couplés d'une lettre. Une réponse à un précédent courrier du maire honoraire Jean-Claude Fayemendie adressé lui aussi aux habitants et dénonçant la mauvaise gestion financière de la Ville.
Boyer soulagé
Pierre-Yves Briand a souhaité une équipe construite dans le sillage de la précédente, où « le programme demeure le fruit d'un travail collégial ». Les adjectifs sont dithyrambiques : « formidable » pour la liste actuelle, « encore plus extraordinaire » pour la future. Un soulagement pour le maire Daniel Boyer : « Quand tu as accepté de continuer la liste, je me suis senti plus léger. »
Pour mener à bien son programme, Pierre-Yves Briand travaille avec une liste constituée depuis mi-novembre. Sur les 22 élus, neuf s'arrêtent et 13 repartent, Renée Marchand (personnes âgées et handicap) fermant la liste. Les cinq adjoints actuels verraient leurs compétences renforcées. Dominique Petit (culture et communication) deviendrait première adjointe. Éric Liaud poursuivrait la charge des affaires sociales. Christel Gombaud aurait elle aussi d'autres responsabilités en sus de la vie associative. Philippe Ourtaau, en plus de l'environnement et du développement durable, hériterait des bâtiments communaux et des infrastructures. Michel Damy resterait le monsieur sou de la liste. Quant à la vie scolaire, loisirs et jeunesse, le flambeau serait repris par Karine Roy, élue sortante, Nicole Namblard ne se représentant plus.
Un ex-Fayemendiste
La liste compte 14 entrants où le monde associatif est présent avec neuf actifs pour cinq retraités, dont quatre personnes au fait de la comptabilité.
Un ex-Fayemendiste, qui avait fermé la liste du maire honoraire en 2008, a rejoint les rangs. Il s'agit de Didier Gauthier, cadre à la Sécurité sociale, encarté PS et qui connaît Michel Gourinchas depuis longtemps : « Ici, les idées ne sont pas le fait d'un seul homme mais d'un groupe de gens qui a envie de travailler ensemble. » Et d'exprimer sa lassitude quant aux incessants dénigrements du maire honoraire à l'égard de sa propre famille politique.
Le programme de la liste « Bien vivre à Châteaubernard » se veut être une feuille de route suivant « trois axes majeurs : la qualité de vie, le dynamisme de la ville et une gestion saine et rigoureuse ». Avec entre autres une poursuite de la rénovation de la voirie, le traitement de dossiers sensibles (les eaux pluviales, l'opposition à l'aire de passage des gens du voyage), la création d'un pôle associatif et une nouvelle couleur pour la médiathèque qui s'orientera vers « un lieu de culture partagé » (rencontres, discussions, ateliers)… sans oublier un vaste chantier, « faire vivre le nouvel espace festif et culturel ».
Sandra Balian

Article Charente Libre



Pierre-Yves Briand mélange "expérience" et "sang neuf"

06h00 par Jacques DESCHAMPS | Mis à jour il y a 6 heures
     
 
 
L’actuel premier adjoint, Pierre-Yves Briand, a dévoilé sa liste pour les municipales à Châteaubernard samedi.



Sur les vingt-sept noms de sa liste pour les municipales du mois prochain, Pierre-Yves Briand, premier adjoint du maire de Châteaubernard, reconduit 50% des conseillers actuels à leur poste et 75% des adjoints. Il avait donné rendez-vous à ses soutiens dans un restaurant de la commune samedi pour présenter ses colistiers. "Des gens d’expérience et du sang neuf. Au bout de six ans, nous sommes toujours aussi soudés et motivés", a résumé le candidat.
Dominique Petit, l’actuelle adjointe aux affaires culturelles, est pressentie comme première adjointe. "On compte sur elle pour mener à son terme le projet de salle des fêtes qui sort de terre en ce moment, a dit Pierre-Yves Briand. Nous mettons tout en oeuvre pour maîtriser les dépenses, garder la stabilité fiscale, améliorer le cadre de vie et soutenir l’activité économique." Il a redit son objectif de "ne pas augmenter la pression fiscale et de maintenir un endettement faible".




lundi 17 février 2014

Notre Programme






En mars 2014, vous serez amenés à élire le Conseil Municipal qui aura l’honneur et la charge de gérer la commune pendant les six prochaines années. Il s’agira de conduire, avec discernement, l'évolution de Châteaubernard .

Nous mettrons tout en oeuvre afin de maîtriser les dépenses, garder la stabilité de la fiscalité, améliorer le cadre de vie, favoriser le dynamisme et soutenir l’activité économique.

Pour la première fois, vous allez élire vos conseillers communautaires directement au suffrage universel. Ces conseillers auront pour mission de faire en sorte que la Communauté de communes « Grand Cognac » soit plus forte et plus dynamique. De plus, la solidarité intercommunale doit être renforcée.

Notre action municipale s’inscrira dans le cadre de cette appartenance et nous nous y impliquerons fortement afin de défendre les intérêts des Castelbernardins.

Nous comptons faire jouer à Châteaubernard le rôle qui lui revient.

L’équipe que j’ai l’honneur de conduire s’engage à mes côtés pour assurer pendant six ans le développement durable et solidaire de Châteaubernard, avec vous, pour vous.

Cette équipe est :
expérimentée grâce à la présence d’adjoints et de conseillers sortants,
compétente par les qualités de ses membres acquises dans leurs professions ou au sein d’associations,
pluraliste par le fait qu’elle réunit des personnes de sensibilités politiques différentes dans l’objectif de servir la commune sans a priori et sans idéologie,
motivée par un véritable programme qui la passionne et dont les grandes lignes sont rappelées dans ce document.

La qualité de la vie, le dynamisme de Châteaubernard, la gestion saine et rigoureuse sont les 3 axes majeurs de notre engagement.

Je souhaite vous donner envie d’adhérer à notre démarche. La force de notre programme réside dans son équilibre et son réalisme. Le devenir de notre commune et de notre territoire est ma priorité.

Ma volonté est de servir sans faille notre commune.

Je veux avec toute mon équipe appliquer ces engagements en restant à votre écoute, dans
le dialogue et la concertation.



                             




Accentuer la rénovation de la voirie et des trottoirs
Soutenir l'éco construction et privilégier les énergies renouvelables
Favoriser la mise en place du haut et très haut débit internet
Résoudre la problématique de la collecte des eaux pluviales et, en premier lieu, avenue d’Angoulême
S’opposer au projet d’implantation de l’aire de passage des gens du voyage compte tenu des
conditions actuelles qui nous sont imposées
Initier la mise en place d’une première aire pour véhicules électriques
Diminuer les consommations sur l'éclairage public tout en sécurisant l'ensemble de la commune
Promouvoir la distribution des conteneurs individuels pour les déchets ménagers
Participer à l'achat de récupérateurs d'eau
Favoriser les liaisons douces (piétons et cyclistes) et mettre en place un plan d’aménagement et
de circulation centre bourg
Mettre en action un programme d'entretien du patrimoine communal en intégrant les
paramètres d’économies d'énergie et d’accessibilité




Informer et aiguiller nos concitoyens dans leurs démarches
administratives
Redynamiser et promouvoir la solidarité entre voisins
Favoriser le lien social par la création de lieux de convivialité dans chaque quartier
Accompagner les jeunes vers l'autonomie : bourse au permis de conduire, appartements relais, aide
aux démarches , .....
Poursuivre l'intégration des personnes en situation de handicap dans la vie de la cité
Permettre l'accès au repas à domicile 7/7 jours

Et bien entendu poursuivre voire développer l'existant :

Instructions dossiers RSA, télé alarme, aides d'urgence ( bons alimentaires , bons de
carburants , participations financières à la cantine, aux transports , aux loisirs, crédit à 0% sous
certaines conditions),
Portage livres à domicile, Jardins Familiaux, relais assistante maternelle,
Participation au financement garde d'enfants en horaire atypique, …






Réaménager la restauration scolaire
Distribuer à chaque élève un lot de fournitures scolaires
Poursuivre l’aide aux voyages scolaires pour les 11/18 ans
Créer des ateliers thématiques pour ados et organiser des campagnes de sensibilisation en collaboration avec les pompiers, la police, la croix rouge, le planning familial et les associations
Aménager des pistes sportives dans les parcs des écoles primaires
Soutenir les projets pédagogiques et développer le programme de l’école numérique
Contribuer à l’éducation alimentaire en ajoutant à la distribution matinale d’un fruit, une collation à la garderie



Maintenir et soutenir son dynamisme
Développer et renforcer son partenariat avec la mairie
Favoriser sa synergie en réalisant un pôle de la vie associative




Faire de la médiathèque le lieu de la culture partagée, en l'ouvrant à de nouvelles activités : rencontres, discussions, ateliers, ...
Faire vivre le nouvel espace festif et culturel
Programmer des animations et spectacles pour tous les âges et toutes les envies
Poursuivre et développer la tradition des grandes fêtes qui rassemblent : fête des Templiers, marché de Noël...
Organiser des événements destinés aux jeunes



Nos objectifs :

Ne pas augmenter les impôts locaux et fonciers (taux communaux) afin de les maintenir à un niveau bas

Poursuivre la maîtrise des frais de fonctionnement de la commune

Avoir un endettement faible tout en restant une commune dynamique

Les investissements seront réalisés en respectant ces objectifs.

Les opérations induisant des économies d’entretien et/ou de fonctionnement seront privilégiées.

Toutes les aides et les subventions seront systématiquement recherchées.



1 Pierre Yves BRIAND, 2 Bernadette LANCERON, 3 Michel DAMY, 4 Christel GOMBAUD, 5 Dominique PETIT, 6 Philippe OURTAAU, 7 Karine ROY, 8 Renée MARCHAND 9 Angélique ROUMEAU, 10 Pierrette DAGNAUD, 11 Aline VALENTE, 12 Patrick OURTAAU, 13 Jean-Pierre DOUBLET, 14 Cédric DAGNAUD, 15 Eric LIAUD, 16 Didier GAUTHIER, 17Christine ARNEAU, 18 Jérôme BIROT, 19 Jean-Michel PLACERAUD, 20 Marc ETEVENARD, 21 Michel DERAND, 22 Pascale BALUTEAU, 23 Christophe GOURGUES

Absents : Frédéric CONTER, Maria MAUMONT, Bettina BEAUDOIN et Marie Christine BRISSON

Contactez-nous : bienvivreachateaubernard@gmail.com

samedi 15 février 2014

Avis de manipulation

BIEN VIVRE A CHATEAUBERNARD
   

AVIS DE MANIPULATION

Les vieilles méthodes renaissent avec un arrière gout de démagogie ?
De quel droit un candidat, élu conseiller municipal, usant d’un titre honorifique,  peut-il truquer  l’information ?

                                    

DETOURNEMENT DE L’INFORMATION


Pourquoi un candidat utilise-t-il un montage volontairement douteux  issu d’un  site non officiel ?


INACTIVITE

Pourquoi avons-nous du rattraper le retard d’investissement  de l’ancien  maire et actuellement maire honoraire ?
Manquait-il d’idées ? de courage ? ou a-t-il eu peur ?
A moins qu’il ne s’agisse d’incapacité à gérer des projets, de décider,  d’aller de l’avant ?


DANGER

Le futur maire doit être un homme de raison et non de polémique.
Un élu doit rester un homme de sagesse et d’action.
Le futur magistrat de notre ville ne peut pas être quelqu’un qui détourne les chiffres dans un but de désinformation électoraliste. Moralité et honnêteté sont des valeurs à conserver.



Ne vous laissez pas aveugler par des abus de langages démagogiques et des promesses utopistes.
QUELLE EST LA REALITE ?
On n’a pas le droit, en campagne électorale, de raconter n’importe quoi. Le site copié reprend des données éparses, sorties de leur contexte. Le mensonge par omission est une tactique qui vise à tromper les électeurs.
Voici la situation de la commune avec les chiffres réels (source ministère des finances) :
http://www.collectivites-locales.gouv.fr/finances-locales-communes



     Châteaubernard
  Communes de même taille 
(strate)
    Taxe habitation
                      5.77 %
                        13.67 %
    Foncier Bati
                    12.54 %
                        19.24 %
    Foncier non bâti
                    36.83 %
                        52.02 %

A Châteaubernard, les taux d’imposition sont faibles et stables comparés aux communes de même dimension et aux communes voisines
 

 Châteaubernard
31 décembre 
2012
  strate
 Châteaubernard
31 décembre
2007
 strate
    Encours de la dette/habitant en €
            65
      800
           211
      777
     Annuité de la dette/habitant en €
            31
      105
             52
      111

La dette baisse malgré les investissements réalisés
Tout au long du précédent mandat (2001-2008), l’absence de projets, de vision pour l’avenir, d’investissement a coûté très cher aux Castelbernardins pour trois raisons :
1 / La loi interdit aux communes la rémunération de son épargne.  Caché sous le matelas de 2001 à 2008, l'argent communal a perdu de sa valeur.
2/ Pendant ce temps, les devis des constructions augmentaient de plus de  30 %.
3) Et des sommes conséquentes étaient versées pour abandon de projets…
Nous pouvons affirmer, documents à l'appui, que plusieurs centaines de milliers d’euro auraient été économisées si les investissements réalisés aujourd'hui avaient été entrepris hier. 
Il ne sert à rien de refaire l'histoire mais certaines choses doivent être dites.
En 2014, un emprunt de 2 millions € sera mis en œuvre, potentiellement remboursable en moins de quatre ans. Le niveau de remboursement annuel par habitant sera alors égal à ce qu'il était en 2007. Le recours modéré à l’emprunt  n’est pas une faute. La  commune emprunte, à 3.17 % l’an, sur une durée de 14 ans alors que l’augmentation des prix du bâtiment sur la même période est supérieure.
Soyez rassurés, Châteaubernard est une ville très bien gérée.
Ne vous laissez pas impressionner par des propos abusifs et

une démarche électoraliste.

mercredi 12 février 2014

Article Sud Ouest du 03/02/14

Pierre-Yves Briand, 61 ans, brigue la succession de Daniel Boyer. Il se présente comme un homme « ouvert au dialogue, précis et méthodique ». Entretien


P
ierre-Yves Briand, 61 ans, premier adjoint à Châteaubernard, est donc entré en campagne. Il l'a fait en distribuant une déclaration de candidature. Sur ce document édité à 2 000 exemplaires, quelques phrases, quelques arguments appelaient des commentaires et des explications. Interview.
« Sud Ouest ». Quand et comment avez-vous décidé de briguer la succession de Daniel Boyer ?
Pierre-Yves Briand. Dès 2008, Daniel avait fait savoir qu'il ne souhaitait pas se représenter. Très tôt, il m'a demandé de prendre sa suite, mais ce n'était pas du tout ce que j'avais prévu ! Au cours du mandat, ses demandes se sont faites plus pressantes. Puis, au printemps 2013, il a fait savoir lors d'une conférence de presse qu'il avait des soucis de santé. C'est à ce moment que je me suis décidé. Précisons que ce choix n'est pas que le mien. Aujourd'hui, j'ai une certaine obligation morale auprès de mes colistiers.
PARCOURS : Pierre-Yves Briand est né en 1952 à Bordeaux. Marié, père de deux grandes filles, il a fait toute sa carrière dans l’Équipement, comme son épouse Claudine. Il a exercé à Limoges puis à Saintes, jusqu’en 1988, date à laquelle il a racheté et rénové la maison que ses grands-parents occupaient à Châteaubernard depuis 1917. Il s’est engagé dans la vie publique en 1995, comme conseiller municipal dans l’équipe de Marcel Truflandier, jusqu’en 2001. Depuis 2008, il est premier adjoint de Daniel Boyer, plus particulièrement chargé des infrastructures, routes et bâtiments. Il se dit au centre gauche et d’orientation plutôt sociale démocrate. Il n’a jamais été encarté et se moque des clivages partisans.
Qu'est-ce qui vous plaît dans l'idée de devenir maire…
Je ne me présente pas par ambition mais parce que j'aime ma ville, parce que j'ai envie de me rendre utile. Dans ma carrière à l'Équipement, j'ai toujours eu une certaine idée du service public. Aujourd'hui, mon engagement à Châteaubernard s'inscrit dans le même élan.
Il y a quelques jours, vous avez fait distribuer une déclaration de candidature.  Vous y déclarez être un homme « précis et méthodique ». Quelles sont vos autres qualités ?
Je pense être quelqu'un de tenace. J'aime aller au bout des choses que j'entreprends. Je ne prétends pas avoir la science infuse et j'aime travailler en équipe.
Vos défauts ?
[Rires]. J'en ai certainement beaucoup mais je suis très mal placé pour répondre à cette question.
Dans ce même document, vous écrivez : « Je ne suis pas un homme de spectacle pour qui les qualités d'orateur masquent souvent la réalité des faits ? » Que faut-il ici comprendre ?
Il n'y a ici aucun message codé. Je n'aime guère les feux de la rampe, et les longs discours. On peut me reprocher de ne pas être très connu, très médiatique. J'en suis conscient. Voilà tout…
Il n'y a, ici, aucune allusion à l'ancien maire, Jean-Claude Fayemendie, l'opposant que l'on ne présente plus…
Non, aucune. Je me répète:je n'aime pas gesticuler. Et je ne souhaite pas polémiquer avec lui…
Jean-Claude Fayemendie, justement, a qualifié le mandat qui se termine de « régence ». Qu'avez-vous pensé de cette déclaration ?
Je n'ai pas compris le fond de sa pensée. S'estime-t-il le détenteur de droit du poste ? Considère-t-il que le mandat de Daniel n'est qu'un intermède ? Si c'est cela, c'est grave. Je ne cherche pas à comprendre.
Croyez-vous que la campagne à Châteaubernard sera sereine ?
Je l'espère. Je n'ai aucun contentieux avec M. Fayemendie. Nous devrions débattre dans le calme. Il va avancer des arguments que l'on connaît, affirmer que notre gestion n'est pas rigoureuse - ce qui n'est pas du tout le cas -, et nous allons lui répondre calmement.
Il n'y a aucune raison que la campagne ressemble à celle de 2008, qui fut empreinte d'un esprit de revanche et parfois de haine à l'encontre de Daniel Boyer. Oui, j'espère que le débat sera serein.
Quand dévoilerez-vous votre liste ?
Sans doute à la mi-février.
Au sein de l'équipe, qui repart ?
Tous les adjoints, sauf ceux qui s'estiment atteints par la limite d'âge, c'est-à-dire Nicole Namblard et René Marchand. Parmi les conseillers, une bonne moitié repart.
Les trois grandes idées que vous souhaitez mettre en avant dans votre programme…
Le bien vivre à Châteaubernard, le dynamisme de la commune, et la rigueur budgétaire de l'équipe. Chez nous pas d'amateurisme, pas d'approximation, toutes les dépenses sont bien planifiées. Parmi les chantiers à ouvrir, deux nous tiennent à cœur : le traitement des eaux pluviales, notamment avenue d'Angoulême, et notre restauration scolaire en privilégiant les circuits courts.
Recueilli par Olivier Sarazin
http://www.sudouest.fr/2014/02/03/quelqu-un-de-tenace-1449746-1188.php

Article La Charente libre du 07/02/14



Châteaubernard: Pierre-Yves Briand dans la continuité de Daniel Boyer




Le 07 février à 06h00 par Julie KOCH
15 réactions
     
 
 
Premier adjoint de l’actuel maire Daniel Boyer, Pierre-Yves Briand se présente aux municipales pour assurer la succession.


Pierre-Yves Briand veut se focaliser sur le "bien vivre" à Châteaubernard.. PHOTO/ J. K.
"J’étais fonctionnaire d’État. Même s’il est malmené en ce moment, j’ai toujours cru au service public. C’est une sorte de prolongation de me mettre au service de ma commune." Pierre-Yves Briand résume sa candidature aux prochaines municipales en quelques mots.
L’actuel premier adjoint de Daniel Boyer, maire de Châteaubernard, n’a pas d’ambitions démesurées. Ni d’ego surdimensionné. Il se sent plutôt porté par "une obligation morale" vis-à-vis des Castelbernardins. En dehors de tout "plan de carrière".
S’il est né à Bordeaux, il passait toutes ses vacances à Châteaubernard dans la maison de ses grands-parents, qu’il habite aujourd’hui. Il y a posé ses valises en 1988 avec sa femme et ses deux filles.
"On ne touchera pas à la pression fiscale"
Pierre-Yves Briand a fait ses premières armes en politique de 1995 en 2001 dans l’équipe de Marcel Trufflandier. Il était alors opposé à Daniel Boyer, le même qui l’adoube aujourd’hui. "On s’estimait. Quand il est venu me chercher en 2008, j’ai dit oui. Il a une fibre sociale qui me correspond."
À 61 ans, Pierre-Yves Briand est retraité depuis août dernier. Il a fait toute sa carrière dans des directions départementales de l’équipement, ex-DDE. Il a tourné en Haute-Vienne et Charente-Maritime. C’est donc naturellement qu’il s’est saisi des dossiers bâtiments et infrastructures lors de ce mandat. Entre autres grands projets réalisés il cite la salle des fêtes, qui devrait être livrée avant la fin de l’année. "On a fait un mandat plus que dense. C’est rare de réaliser autant d’opérations de voirie et d’aménagement. Maintenant, il faut faire vivre ses équipements et la commune. On veut se focaliser sur le bien vivre à Châteaubernard." Un des prochains chantiers dont il aimerait se saisir: la rénovation de la cuisine centrale vieillissante, qui approvisionne les quatre écoles de la commune.
Pierre-Yves Briand se veut rassurant quand aux finances de la commune. "Tout ce qu’on fait a été planifié. On ne touchera pas à la pression fiscale. Le mandat a été exemplaire du point de vue de l’ambiance et de l’entente"La moitié du conseil repart avec lui, dont six adjoints sur huit"On a plaisir à travailler ensemble. Il faut qu’on propose une continuité aux gens."
Il présentera sa liste mi-février. Il prévient: "Mes colistiers ne sont pas des faire-valoir, ils ne sont pas là pour faire joli. Nous sommes une équipe." Pierre-Yves Briand n’a pas de velléité de présidence à GrandCognac, mais appelle à une assemblée "plus participative""Il faut plus de solidarité. Châteaubernard a une place intermédiaire. On est après la ville centre Cognac, mais avant les plus petites communes."
Face à lui et à sa liste le mois prochain, il trouvera l’ancien maire et actuel chef de file de l’opposition Jean-Claude Fayemendie.